L'équipe CRAC
Conférences invitées

Fermer Informations générales

Fermer Conférences 2004

Fermer Conférences 2005

Fermer Conférences 2006

Fermer Conférences 2007

Fermer Conférences 2008

Fermer Conférences 2009

Fermer Conférences 2010

Fermer Conférences 2011

Fermer Conférences 2012

Fermer Conférences 2013

Fermer Colloques

Calendrier
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Conférences 2012 - Anne Sophie Deborde
Conférencier : Conférencier : Anne-Sophie Deborde (CRAC-Paragraphe, Maître de Conférences à l'Université Paris 8)

Date : Jeudi 15 novembre de 16H 15-18H (salle G2)


Résumé : " Impact des Modèles Internes Opérants  sur la résolution de problèmes  "

Dès la formulation de la théorie de l’attachement, Bowlby avait suggéré qu’un attachement sécurisant conditionnait les capacités de l’enfant à explorer son environnement. A l’inverse, un attachement insécure serait à l’origine d’une angoisse envahissante ne permettant pas à l’enfant d’orienter son attention vers d’autres centres d’intérêt.

La qualité de l’attachement dans l’enfance serait intériorisée sous forme de Modèles Internes Opérants (MIO). Les MIO constitueraient un filtre au travers duquel l’individu interpréterait son environnement. Ainsi, un MIO sécure serait hérité d’un attachement sécure où le sujet :

-       a pris l’habitude d’explorer sereinement son environnement ;

-       a appris qu’il pouvait faire appel à l’autre en cas de besoin et que l’autre pouvait lui apporter des solutions.

Les études ont mis en évidence que les MIO influençaient les relations interpersonnelles : le style d’attachement dans l’enfance serait reproduit dans les relations sociales futures à l’âge adulte.

Quelques travaux récents suggèrent que l’impact des MIO ne se limiterait pas à la sphère interpersonnelle. Ils pourraient également influencer le comportement en situation de résolution de problèmes. Autrement dit, les représentations issues des situations interpersonnelles seraient généralisées à d’autres situations (i.e. résolution de problèmes). Concrètement, en situation de résolution de problème, un MIO insécure pourrait être à l’origine d’un biais d’interprétation, notamment en induisant un doute chez le sujet sur sa capacité à mettre en place une stratégie pour résoudre ce problème, voire à trouver la solution au problème. De plus, l’anxiété, induite par l’insécurité, pourrait entraver les capacités attentionnelles du sujet.

 

Mots clés : attachement, Modèles Internes Opérants, biais d’interprétation.

 

Références :

Jacobsen, T., Edelstein, W., & Hofman, V. (1994). A longitudinal study of the relation between representatives of attachment in childhood and cognitive functioning in childhood and adolescence. Developmental Psychology, 30, 112–124.

Moss, E., St-Laurent, D., & Parent, S. (1999). Disorganized attachment and developmental risk at school age. In J. Solomon, C. George (Eds.), Attachment disorganization (pp. 160-186). New York, NY US: Guilford Press.

Date de création : 12/11/2012 @ 09:00
Dernière modification : 12/11/2012 @ 09:01
Catégorie : Conférences 2012
Page lue 1778 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article


Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
344 Abonnés
Recherche




Webmaster - Infos
Nouvelles RSS
^ Haut ^